Télécharger le programme

4e ÉDITION DU CONGRÈS INTERNATIONAL EHSP-NRCS (HES2015):
Securité Humaine et Environnemental à l'Ère des Risques Globaux
25-27 novembre 2015 | Hotel Anezi Tower, Agadir, Maroc

Organisateurs

  • Programme Environnement & Sécurité Humaine (PESH), CERES (auparavant Centre Nord-Sud de Recherches en Sciences Sociales-NRCS), Maroc

  • UMR ESPACE-DEV, Institut de Recherches pour le Développement (IRD), France

  • Projet 4C/IKI, GIZ, Maroc/Allemagne

 

Partenaires

  • Centre de Recherches Interdisciplinaires en Droit de l'Environnement, de l'Aménagement et de l'Urbanisme (CRIDEAU), Université de Limoges, France
    Universidade Federal do Pará (UFPA), Brésil
    Universidade Federal da Bahia (UFBA), Brésil
    CLIMED Project (ANR: 2012-2015/CIRAD), France
    Projet GIREPSE (Association Marocaine des Sciences Régionales - AMSR), Maroc

Publications

Contexte, approche, objectifs et thèmes clés

Présentation
La vie et les moyens de subsistance des millions de personnes à travers le monde, en particulier dans les pays du Sud, sont de plus en plus menacés par des risques (environnementaux/climatiques, économiques, géopolitiques, sociétaux et technologiques) à caractère complexe, interconnecté et multidimensionnel. Les impacts de tels risques ne cessent de révéler nos vulnérabilités partagées et de confirmer que les insécurités sont devenues répandues, transversales et associées aux crises inextricables et interdépendantes. En outre, il est progressivement perçu que ces impacts se feront sentir, non seulement dans l'immédiat par les régions et les générations touchées, mais aussi à travers la communauté internationale et par les générations futures. En outre, la viabilité des systèmes humains, ainsi que leur capacité de reproduction, sont par conséquent remises en question en raison de l'impact global significatif et sans précédent que les humains ont sur l'équilibre des écosystèmes et du climat. Cette viabilité, vue sous l'angle de l'interconnexion écologique, est de plus en plus affectée par les pressions anthropiques dans le seul but d'accéder et de contrôler les ressources disponibles.

L'évolution constante des risques globaux a considérablement altéré notre compréhension et perception de la « sécurité ». De nombreux chercheurs, décideurs et agences commencent déjà à percevoir le concept de « sécurité » de façon plus large, en s'éloignant progressivement d'une perception centrée sur l'Etat et orientée sécurité nationale et en privilégiant une approche plus « douce » des questions de sécurité. Ce changement est justifié par le fait que les risques mondiaux émergents soulèvent des questions nouvelles et inévitables vu leurs articulations avec l'insécurité humaine et environnementale. Indéniablement, percevoir les risques actuels comme un défi sécuritaire relie ces risques à la vulnérabilité des sociétés et des écosystèmes, à l'équité, à la redistribution, à la responsabilité, à la stabilité géopolitique, et aux modes de développement et de gouvernance conventionnels, etc.

Les liens entre les risques mondiaux émergents et la sécurité de l'Homme et de la nature ont fait l'objet de recherches et de délibérations considérables au cours des dernières décennies, mais ce n'est que récemment que cette question est devenue un axe important de l'élaboration des politiques. Notre capacité - ou son absence - à produire des cadres conceptuels innovants, des arrangements institutionnels/politiques et/ou des avancées technologiques pour la gestion des risques émergents auxquels nous sommes confrontés, pourra augmenter ou réduire la sécurité environnementale mondiale, et par conséquent déterminer l'avenir de la sécurité humaine. En outre, la prise en considération des liens entre sécurité environnementale/climatique, sécurité humaine et durabilité des systèmes socio-écologiques permettra de concevoir de nouveaux programmes de recherche, avec la possibilité de développer un large éventail de réponses (politiques, technologiques et économiques) aux questions délicates posées..

Approche et objectifs

Le Congrès International HES2015 - comme 4e édition d'un forum scientifique et politique conjointement organisé par le Programme Environnement & Sécurité du Centre Nord-Sud des Recherches en Sciences Sociales (NRCS) et de nombreux partenaires nationaux et internationaux - est l'occasion cette année pour approfondir le débat sur les implications sécuritaires des risques globaux tout en mettant l'accent sur les risques environnementaux en général, et les risques climatiques en particulier. L'approche consiste à interroger la capacité des concepts et paradigmes, des technologies et cadres régulatoires existants à réduire la vulnérabilité des sécurités humaines et environnementales aux risques émergents par une gestion efficace de leurs impacts. Le Congrès est une opportunité pour partager les résultats des recherches et expériences menées en la matière, et pour explorer les options innovantes susceptibles de guider les processus de changement. En plus des possibilités de réseautage, l'approche du Congrès est à la fois multi et inter-disciplinaire et hautement pertinente pour les processus décisionnels à tous les niveaux et sphères de gouvernance. 

 

L'approche du Congrès couvre quatre thématiques complémentaires et inter-reliées dans le cadre duquel les différents panels seront conçus. Cela permettra un échange interdisciplinaire et innovant entre des participants de différents horizons : 

THÈME 1  l  COMPRENDRE LES VULNÉRABILITÉS DE LA SÉCURITÉ HUMAINE ET ENVIRONNEMENTALE AUX RISQUES GLOBAUX ÉMERGENTS 
  • Vulnérabilité des systèmes bio-physiques et humains aux risques globaux

  • Changement climatique comme risque  environnemental, sociétal, économique et géopolitique 

  • Impacts des risques environnementaux/climatiques sur la sécurité humaine (santé, alimentation, moyens de subsistance, eau, énergie, etc.) 

  • Liens entre risques environnementaux/climatiques, conflits, compétition sur l'accès et contrôle des ressources, émigration forcée, sécurité nationale et collective, etc.

THÈME 2  l  GESTION DES IMPACTS DES RISQUES GLOBAUX SUR LA SÉCURITÉ HUMAINE ET ENVIRONNEMENTALE:  IDENTIFICATION DES CONTRAINTES ET OPPORTUNITÉS
  • Inégalités mondiales et fractures Nord-Sud

  • Lobbying des groupes d'intérêt

  • Considérations géostratégiques et géopolitiques

  • Barrières culturelles et sociales à l'action

  • Incertitudes scientifiques et politiques

  • Intégration de la sécurité humaine et environnementale dans les Objectifs mondiaux en faveur de Développement Durable (ODD)

THÈME 3  l  RUPTURES ET INNOVATIONS À ENTREPRENDRE POUR GÉRER LES RISQUES GLOBAUX DANS UNE PERSPECTIVE SÉCURITAIRE TOUT EN RENFORÇANT LA COVIABILITÉ DES SYSTÈMES SOCIO-ÉCOLOGIQUES
  • Potentiel d'économies sobres en carbone, finance climat, systèmes agricole, alimentaires et de transport intelligents face au climat, énergies renouvelables, efficacité énergétique, gestion durable des sols et des ressources naturelles dans l'optique de l'adaptation et de l'atténuation, etc. comme approches innovantes permettant la transformation des modèles de croissance actuels

  • Adaptation et atténuation des risques environnementaux / climatiques dans une perspective de sécurité humaine et environnementale

  • Amélioration de la coviabilité des systèmes humains et écologiques comme condition sine qua non pour la durabilité locale et mondiale

  • Intégration de la gestion des risques environnementaux/climatiques dans les processus de développement

THÈME 4  l INNOVATIONS À ENTREPRENDRE DANS LE DOMAINE POLITIQUE ET DE LA GOUVERNANCE POUR UNE GESTION EFFICACE DES RISQUES GLOBAUX DANS UNE PERSPECTIVE SÉCURITAIRE
  • Intégration des implications sécuritaires des risques environnementaux / climatiques dans les débats scientifiques et politiques à tous les niveaux

  • Intégration de la sécurité humaine et environnementale dans les processus d'élaboration des politiques concernées

  • Implications potentielles de la fusion de la sécurité humaine et des processus de développement durable

  • Sécurité sécurité humaine et environnementale comme référentiel pour la gouvernance environnementale / climatique

  • Intégration de la sécurité et du développement dans les régimes climatiques

  • Co-production des connaissances et transformation de la science pour des processus de prise de décision sensibles aux aspects sécuritaires des risques

  • Participation des acteurs économiques dans les processus de changement

  • Participation du public et gouvernance climatique